Le courant d’air

mardi 17 janvier 2023
par  Paul Jeanzé
popularité : 12%

J’aimerais être un léger courant d’air
Une sorte d’oiseau invisible
Une âme restée en contact avec le monde matériel
Mais qui n’aurait plus à se soucier de rien
Ni de la haie de son voisin
Et encore moins de la peur du lendemain
 
J’entrerais doucement par une porte laissée ouverte
Un soir d’été
À cet instant si charmant où les enfants vont rencontrer Morphée
Juste après que soit passé le marchand de sable
Car si les enfants aiment y jouer
Pour construire des châteaux routes et autres prouesses architecturales
Ils n’aiment pas que les grains malins
Viennent s’immiscer sous leur couette
 
C’est là que j’interviendrais
Je soufflerais légèrement et je ferais envoler
Toute trace de sable et autres acariens
Et l’enfant de s’endormir jusqu’au matin
Sous la protection de cet envoyé du Divin

[ Télécharger l'article au format PDF]

Annonces

Convalescence : les poézies de l’année 2023

Mardi 15 janvier 2024

Quand bien même notre corps aurait besoin d’une petite pause pour quelques réparations sommaires, rien n’empêche notre esprit de continuer à vagabonder : dans le ciel et sur la terre ; dans les montagnes et sur la mer…

Convalescence


Brèves

23 avril 2023 - Publication du recueil de poèmes intitulé...

Publication du recueil de poèmes intitulé "Prélude à un monde composite" ; un recueil (…)

17 janvier 2023 - Panne des sens (suite et fin)

La deuxième fournée des poézies de l’année 2022 est en ligne.

1er août 2022 - Panne des sens

Le premier volet des poézies de l’année 2022 a fait son apparition sur le site. La forme des (…)