Faute de temps

mardi 16 janvier 2024
par  Paul Jeanzé
popularité : 7%

Il n’aimait pas se presser
Et pourtant…
Ses jambes n’en faisaient qu’à leur tête
Elles couraient à sa perte
Malgré les chaînes qu’il avait aux pieds
Et l’horrible montre qui lui lacérait le poignet
Tic tac tic tac
Allez ! Plus vite ! Je t’ordonne d’avancer !
Suite à ce contretemps
Le temps s’écoula plus rapidement
Les secondes s’égrenèrent une à une
Les minutes passèrent puis filèrent à toute allure
Et c’est ainsi que sa dernière heure approcha
Vite ! Vite ! Encor plus vite !
Il était trop tard pour reculer
Il avança sans réfléchir
De toute façon il allait mourir
Et sa pauvre âme qui était restée loin derrière
Ce n’était plus vraiment son affaire
À ce pauvre corps qui s’agitait
S’agitait
S’agitait…

Tic tac tic tac
Ainsi va l’homme droit dans la tombe
Au bout d’une vie menée en trombe
La faute à un temps
Qui refusa de s’écouler plus lentement
Quand il était petit
Quand il fut grand
Quand il fut vieux ?
Il ne le fut jamais vraiment
Il n’en eut hélas
Tout simplement pas le temps…


[ Télécharger l'article au format PDF]

Annonces

Des Poézies qui repartent dans le bon sens

Dimanche 16 juin 2024

Nous voici arrivés au mois de juin et je m’apprête à prendre mes quartiers d’été dans un lieu calme où j’espère ne pas retrouver une forme olympique. Sans doute ne serai-je pas le seul à me retrouver à contresens ; si vous deviez vous sentir dans un état d’esprit similaire, je vous invite à lire les poézies de ce début d’année 2024.

Bien à vous,
Paul Jeanzé


Brèves

15 janvier - Convalescence : les poézies de l’année 2023

Quand bien même notre corps aurait besoin d’une petite pause pour quelques réparations (…)

23 avril 2023 - Publication du recueil de poèmes intitulé...

Publication du recueil de poèmes intitulé "Prélude à un monde composite" ; un recueil (…)

17 janvier 2023 - Panne des sens (suite et fin)

La deuxième fournée des poézies de l’année 2022 est en ligne.