Solaire

dimanche 16 juin 2024
par  Paul Jeanzé
popularité : 41%

Je me perds
Dans un étrange univers
Au milieu de tours de verre
Aux formes triangulaires
Tout me semble aller de travers
 
Ce matin j’avais quitté mon champ de primevères
Pour la gare et son chemin de fer
Du paradis à l’enfer
Tout changea en un éclair
 
Les passants qui me rencontrèrent
Avaient le visage tourné vers la terre
Moi et ma tête en l’air
Jamais nos regards ne se croisèrent
 
Je songeais à mes champs redevenus verts
À tous ces changements qui s’opèrent
Quand le printemps succède à l’hiver
 
Quel est donc ce triste univers ?
Demain comme hier
Je repense à naguère
Il a fait chaud cet hiver
Pourtant j’ai eu froid cet hiver
N’en déplaise à Lucifer
À chaque hiver succède un autre hiver
Quelle étrange atmosphère
Depuis que les saisons se figèrent
Dans un climat délétère
 
Et toujours ces tours de verre
Qui prêchent dans un désert
Réduit en poussière

Annonces

Des Poézies qui repartent dans le bon sens

Dimanche 16 juin 2024

Nous voici arrivés au mois de juin et je m’apprête à prendre mes quartiers d’été dans un lieu calme où j’espère ne pas retrouver une forme olympique. Sans doute ne serai-je pas le seul à me retrouver à contresens ; si vous deviez vous sentir dans un état d’esprit similaire, je vous invite à lire les poézies de ce début d’année 2024.

Bien à vous,
Paul Jeanzé


Brèves

7 mai - Des "mauvaises nouvelles" qui donnent de la voix

En ce début de semaine, Monsieur Éric Lebret mettait sa voix au service d’une de mes nouvelles, (…)

15 janvier - Convalescence : les poézies de l’année 2023

Quand bien même notre corps aurait besoin d’une petite pause pour quelques réparations (…)

23 avril 2023 - Publication du recueil de poèmes intitulé...

Publication du recueil de poèmes intitulé "Prélude à un monde composite" ; un recueil (…)