Rattrapé par mes idées

dimanche 16 juin 2024
par  Paul Jeanzé
popularité : 46%

Alors que je croyais les avoir semées
Je me suis fait rattrapé par mes idées
En deux ou trois années
Je me suis laissé submerger
Par la futilité et l’inutilité de telle ou telle idée
Ma pensée s’en est alors trouvée grandement altérée
Je passais toute la journée
À me débarrasser de mes mauvaises idées
Quand la nuit venue elles revenaient de nouveau me visiter
J’ai tenté de les oublier
De les remplacer par…
Par quoi justement ?
La solution aurait été de substituer
À mes mauvaises idées de belles pensées
Mais comment séparer le bon grain de l’ivraie
Alors que mon pauvre cervelet
Était déjà rempli de la cave au grenier ?
Comment retrouver le goût de la simplicité ?
Pourquoi de faire simple est-il si compliqué ?
Quel paradoxe que cet être humain désespéré
Égaré dans les méandres de sa propre complexité
Comment faire pour le sauver ?

Peut-être serait-il temps d’arrêter de vous lamenter
Sur votre sort qui ne cesse de vous préoccuper
Laissez vos pensées vagabonder
Reprenez votre plume et écrivez
Mais surtout évitez de regarder du côté
Des idées et des pensées issues de la matérialité
Et sur vos pieds vous retomberez
Reprenez le chemin que vous avez peu à peu quitté
Ce petit sentier qui suit un cours d’eau bien tracé
Le long duquel s’épanouit la reine des près
Et quand au loin vous verrez un champ
Qui attend patiemment d’être labouré
Alors vous saurez que le bon grain va remplacer l’ivraie
Bientôt on viendra y planter du blé
Ce blé qui plus tard sera soigneusement récolté
Afin d’alimenter l’arrière-boutique du boulanger
Et dans ce pain qui aura été amoureusement fabriqué
Je vous invite à venir y croquer
Vous verrez alors que de la vie profiter
Ce n’est vraiment pas si compliqué


Annonces

Des Poézies qui repartent dans le bon sens

Dimanche 16 juin 2024

Nous voici arrivés au mois de juin et je m’apprête à prendre mes quartiers d’été dans un lieu calme où j’espère ne pas retrouver une forme olympique. Sans doute ne serai-je pas le seul à me retrouver à contresens ; si vous deviez vous sentir dans un état d’esprit similaire, je vous invite à lire les poézies de ce début d’année 2024.

Bien à vous,
Paul Jeanzé


Brèves

7 mai - Des "mauvaises nouvelles" qui donnent de la voix

En ce début de semaine, Monsieur Éric Lebret mettait sa voix au service d’une de mes nouvelles, (…)

15 janvier - Convalescence : les poézies de l’année 2023

Quand bien même notre corps aurait besoin d’une petite pause pour quelques réparations (…)

23 avril 2023 - Publication du recueil de poèmes intitulé...

Publication du recueil de poèmes intitulé "Prélude à un monde composite" ; un recueil (…)