N’en faisons pas toute une histoire

dimanche 16 juin 2024
par  Paul Jeanzé
popularité : 58%

Alors que sous les ponts l’eau s’écoulait tranquillement
L’encre s’était asséchée…
Inéluctablement
Depuis dix ans maintenant
Je n’avais pas écrit le moindre roman
De mes récits je n’avais aucune nouvelle
Je ne voyais plus que de temps en temps
Une rime ou deux en passant
 
Je ne suis pas encore vieillissant
Et le temps passe inexorablement
Alors viendra bien cet instant
Où je quitterai le monde des vivants
 
En attendant
Car n’est pas encore venu le moment
De fixer l’heure de mon enterrement
Je m’en retourne à mon ouvrage du temps passé
Qu’il me faut maintenant remettre au présent
 
Et s’il m’aura fallu un peu de temps
Pour sortir de mon abattement
Il n’y avait pas vraiment
De quoi en faire une histoire finalement
Juste un court roman
Sur l’ivresse d’un instant
 
Et quand la dernière page doucement
Aura connu son dénouement
Je repartirai de l’avant
Afin de passer au suivant
Tout simplement

[ Télécharger l'article au format PDF]

Annonces

Des Poézies qui repartent dans le bon sens

Dimanche 16 juin 2024

Nous voici arrivés au mois de juin et je m’apprête à prendre mes quartiers d’été dans un lieu calme où j’espère ne pas retrouver une forme olympique. Sans doute ne serai-je pas le seul à me retrouver à contresens ; si vous deviez vous sentir dans un état d’esprit similaire, je vous invite à lire les poézies de ce début d’année 2024.

Bien à vous,
Paul Jeanzé


Brèves

7 mai - Des "mauvaises nouvelles" qui donnent de la voix

En ce début de semaine, Monsieur Éric Lebret mettait sa voix au service d’une de mes nouvelles, (…)

15 janvier - Convalescence : les poézies de l’année 2023

Quand bien même notre corps aurait besoin d’une petite pause pour quelques réparations (…)

23 avril 2023 - Publication du recueil de poèmes intitulé...

Publication du recueil de poèmes intitulé "Prélude à un monde composite" ; un recueil (…)